Anne Combier, femme à l’écoute
Gratuit

Anne Combier, femme à l’écoute

  • 46 min

  • 2022

L’invitée de Navigantes #07

Synopsis

A 19 ans, elle voulait goûter l’immensité du Sahara, c’est finalement celle de l’océan qu’elle va découvrir avec Florence Arthaud. Elle n’y connaissait rien, elle apprendra tant aux côtés de celle qui allait devenir la première femme à remporter la Route du Rhum, en 1990. La voile va aussi la remettre sur le chemin des études, « parce que mes parents n’étaient pas tellement d’accord avec mes envies d’aventures » – et sur celui de l’olympisme aussi. Elle préparera les Jeux de Séoul mais ne sera pas sélectionnée, pas grave elle va faire autre chose de cette « non sélection ». Thierry Peponnet futur champion olympique en 470 va venir la chercher pour l’aider à gérer son projet : il fera tout sur l’eau, elle fera tout à terre. Elle précise : « Mais je lui ai dit : que les choses soient bien claires, je ne suis pas là pour être ta secrétaire ! » Anne Combier allait inventer le concept de team manager dans la voile. En parallèle de sa carrière sportive – elle sera championne du monde de J22 à La Rochelle avec Christine Briand et son équipage en 1994 – Anne se met à porter le projet des autres et va nouer des amitiés pour la vie. Elle sera aux côtés de Catherine Chabaud pour son premier Vendée Globe, un tour du monde que la navigatrice sera la première femme à boucler : « J’ai vécu le tour du monde de Catherine à terre pendant 140 jours non stop, c’est quasiment 5 mois. A l’époque ça n’avait rien à voir, il fallait savoir tout faire quand on était team manager, aujourd’hui il y a des équipes techniques, des boat captains, avant ce n’était pas le cas. » On viendra la chercher, souvent : « J’ai un principe je laisse les gens venir me chercher comme ça je suis sûre qu’ils veulent vraiment travailler avec moi ». C’est elle, ainsi, qui porte le projet de Yannick Bestaven depuis plusieurs années, elle qui a vécu avec sa casquette de team manager l’incroyable victoire dans le Vendée Globe 2020-2021. Quand on lui parle de la place des femmes dans la voile la réponse fuse : « J’ai toujours pensé qu’elles avaient entièrement leur place, que ce soit en mer ou dans les équipes à terre. De par mon caractère je ne me suis jamais posée la question de savoir si c’était un souci d’être une femme ». Mais elle se réjouit de constater qu’elles sont de plus en plus nombreuses même si « devoir parler ou imposer la parité n’est pas "normal” mais c’est nécessaire » ; heureuse aussi de constater que dans la classe Imoca on comptait 20 team managers femmes sur 38 bateaux au départ de la dernière Route du Rhum. Elle nous explique aussi ce qu’elles peuvent apporter de différents au sein d’une équipe. À la solidarité féminine, elle préfère la solidarité des gens de mer : « La voile c’est une histoire de solidarité ». Si à son poste il faut avoir l’œil sur tout telle une « tour de contrôle » c’est l’écoute qui est importante et elle sait faire. Logiquement, on a adoré l’écouter. Ce podcast a été diffusé le 14 décembre 2022.

L'avis de Sailorz

La fiche de poste du parfait team manager ? Ce podcast en dévoile tous les aspects à travers le parcours d’Anne Combier, une femme d’expérience et de convictions.

Crédits

Journaliste : Hélène Cougoule. Générique : All the summer girls. Post-production : Grégoire Levillain. Photo : Christophe Breschi.

Skippers

Compétitions

Partager sur