Le rêve de Jonas

Le rêve de Jonas

  • 67 min

  • 2019

Belle histoire belge

Synopsis

« On connaît mieux quelqu’un après cinq jours en mer avec lui qu’après un an sur terre ». C’est ce que découvre Delphine Simon, réalisatrice de ce documentaire qui retrace dix mois dans la vie du marin belge Jonas Gerckens, en 2017-2018. Skipper professionnel et père de deux enfants, Jonas a vécu les quatre premières années de sa vie à bord du bateau construit par ses parents en Belgique, avant que la famille ne pose ses sacs à Saint-Malo. C’est là que naît le rêve de Jonas, celui de participer un jour à La Route du Rhum. Pendant les 30 premières minutes du film, on suit à la trace les préparatifs de l’ancien ministe, de la récupération et la rénovation d’un Class40 laissé à l’abandon à La Trinité-sur-Mer, jusqu’au départ, en novembre 2018, au large de la cité corsaire. La caméra se glisse dans l’intimité du marin, s’immisce avec discrétion dans son quotidien, au milieu de ses préparateurs, de ses concurrents, de ses coachs et de ses proches. La deuxième partie du récit nous emmène en mer. En immersion à bord du Class40 Volvo 104, on partage le stress de Jonas pendant les trois coups de vent qui vont décimer une partie de la flotte après le départ. On partage ses doutes lorsqu’il faut se résoudre à une escale technique au Portugal ou lors de la casse d’une pièce de safran. Des montagnes russes d’émotions, où la fatigue et le découragement succèdent au pur bonheur - et inversement. Jonas veut arriver en Guadeloupe mais aussi faire mieux que le meilleur des skippers belges, Michel Kleinjans qui avait terminé 15e en 2014. Y parviendra t-il ? Le film laisse planer le doute jusqu’au dénouement final.

L'avis de Sailorz

La réalisatrice de ce film est aussi la team manager de Jonas Gerckens et c’est avec un regard sensible qu’elle nous emmène à la découverte du marin, lors de sa campagne pour la Route du Rhum 2018 en Class40. La caméra s’immisce avec discrétion et empathie dans l’intimité de Jonas, notamment lors des jours qui précèdent le départ à Saint Malo. Puis ce sont des images de mer savamment choisies et montées qui nous embarquent dans la course de ce garçon attachant dont on suit avec plaisir les péripéties maritimes.

Crédits

Réalisatrice: Delphine Simon.

Skippers

Compétitions

Classes

Partager sur