Les clés du Rhum

Un Rhum de légende

Synopsis

Retour sur l’édition 2018 de la Route du Rhum, dont les ingrédients, tous les quatre ans, restent les mêmes : un marin, un bateau et l'océan. En Ultime, la transat en solitaire aura donné lieu à un incroyable finish entre François Gabart, handicapé par la perte de son foil et de son safran tribord, et Francis Joyon, revenu sur ses talons au moment d’aborder le tour de la Guadeloupe. La victoire se joue finalement, sur un virement de bord, basculant dans le camp du marin de 62 ans, qui révèle après-coup son secret : « Pas de bannette. » En Multi50, Armel Tripon, grâce à une option sud prise d’entrée, s’impose, terminant même troisième au scratch, devant Erwan Le Roux et Thibaut Vauchel-Camus. La légende de ce Rhum 2018 tient aussi à l’improbable scénario final en Imoca, qui voit Alex Thomson, promis à une nette victoire, s’endormir et s’échouer au nord de la Guadeloupe, l’obligeant à se servir du moteur, ce qui lui vaut une pénalité de 24 heures. En embuscade, Paul Meilhat s’impose et confie avec du recul : « A la fin, c’est de l’humain. » En Class40, Yoann Richomme, « parti soit pour gagner, soit pour casser », voit son pari d’appuyer d’entrée sur l’accélérateur payer, tandis que dans les deux classes Rhum, la victoire revient à Sidney Gavignet (monocoques) et à Pierre Antoine (multicoques).

L'avis de Sailorz

Agrémenté de flash-back remettant en perspective les tournants majeurs de l’épreuve depuis sa création en 1978, ce retour sur les temps forts de la Route du Rhum 2018 nous rappelle combien cette édition a été exceptionnelle !

Crédits

Production : Bleu Iroise Arsenal / Sea Events. Réalisation : Nicolas Raynaud. Image : Nicolas Raynaud. Montage : Julien Kerleroux.

Skippers

Compétitions

Classes

Partager sur