Solitaire(s)

Quand électro rime avec Figaro

Synopsis

Printemps 2020. Au sortir du confinement, le figariste Achille Nebout, fan de musique électronique, propose au musicien marseillais Simon Henner - alias French 79 -, propriétaire d’un bateau sur le Vieux Port, de le rencontrer pour échanger autour de leurs passions communes pour la voile et la musique. Ce dernier accepte et le voilà qui embarque à l’occasion d’un convoyage dans 35-40 nœuds vers Saint-Quay-Portrieux, où est donné le départ de la 51e Solitaire du Figaro. Ce film raconte cette rencontre, tout en dressant le parallèle entre deux métiers dont le point commun est, parfois, la solitude : en mer pour Achille Nebout, en studio ou chez lui quand il compose pour French 79. Qui confie, à propos de sa navigation de 35 heures avec le figariste : « Quand on sort ainsi de sa zone de confort, on se sent vivant. »

L'avis de Sailorz

Le combo musique électronique de French 79 + images de drone du Figaro d’Achille Nebout fonctionne parfaitement, donnant à ce film soigneusement réalisé une vraie touche artistique, dont l’intérêt réside en outre dans la rencontre de deux univers de passion.

Crédits

Production : Grand Bonheur / Transfuges / Achtag Sailing. Réalisation : Romuald Sintes.

Skippers

Compétitions

Classes

Partager sur