Under The Hull
Gratuit

Under The Hull

  • 52 min

  • 2022

Dur apprentissage de la Jacques Vabre

Synopsis

Après avoir disputé la Volvo Ocean Race 2017/2018 sous le nom de Vestas 11th Hour Racing, l’équipe américaine 11th Hour Racing Team repart sur une campagne avec pour objectif The Ocean Race 2021/2022 qui s’ouvre à la classe Imoca. Le choix est fait d’acquérir un Imoca existant, l’ex Hugo Boss d’Alex Thomson (plan VPLP-Verdier de 2015), et d’en construire un nouveau, signé Guillaume Verdier. Le départ de The Ocean Race finalement repoussé à janvier 2023, l’équipe décide de s’aligner sur la Transat Jacques Vabre 2021 avec les deux bateaux : Alaka’i, confié à Simon Fisher et Justine Mettraux, et le nouveau Malama, skippé par Charlie Enright et Pascal Bidégorry. Ce documentaire suit la préparation de la transat en double, marquée par des moments forts, comme la mise à l’eau de Malama 92 jours avant le départ ou le baptême des deux Imoca à Concarneau. Place ensuite au Défi Azimut, dernière répétition avant la Transat Jacques Vabre, qui voit Malama abandonner la course de 48 heures, mais Alaka’i prendre la deuxième place. Au matin du départ du Havre, si Simon Fisher et Justine Mettraux, forts de leur podium sur le Fastnet et le Défi Azimut, affichent des ambitions, Charlie Enright et Pascal Bidégorry se montrent plus mesurés, ce dernier répétant à plusieurs reprises : « Il va falloir finir la course. » Ce que Malama parviendra à faire, non sans mal : après avoir joué aux avant-postes jusqu’au Pot-au-noir, il est victime d’une avarie de quille qui le contraint à naviguer à 60% de son potentiel pendant neuf jours difficiles à vivre par ses skippers, qui regardent, impuissants, nombre de bateaux les dépasser, ils finiront 13e en Martinique. Pour Simon Fisher et Justine Mettraux, l’aventure s’arrêtera bien plus tôt, en Espagne, pour cause de démâtage. A l’arrivée, le directeur de l’équipe Mark Towill préfère retenir le positif et toute l’expérience accumulée en vue d’une année 2022 dont la priorité sera la préparation de The Ocean Race.

L'avis de Sailorz

Ce documentaire soigneusement réalisé est une belle occasion de découvrir le fonctionnement de 11th Hour Racing Team et la manière dont l’équipe américaine s’est fondue dans une culture très franco-française, s’appuyant notamment sur l’expertise de MerConcept et de Pascal Bidégorry. Avec à la clé de belles images en mer de Malama qui sera à n’en pas douter un des favoris de The Ocean Race.

Crédits

Production: 11th Hour Racing. Réalisation: Ben Bireau.

Skippers

Compétitions

Classes

Partager sur