La sélection de Yoann Richomme

Yoann Richomme, skipper de Paprec Arkéa, a pris le départ ce jour de la 40’ Malouine Lamotte à bord de son nouveau Class40 mis à l’eau cet été. Le double vainqueur de la Solitaire du Figaro et tenant du titre de la Route du Rhum en Class40 s’alignera de nouveau à Saint-Malo le 6 novembre prochain pour tenter le doublé ; avant de changer de classe, puisqu'il basculera ensuite sur son projet de Vendée Globe 2024. Entre compétitions et suivi de chantier de son Imoca, il nous a fait sa sélection Sailorz :

  • Mor Bihan, le temps d’une course : « J’ai adoré ce récit de trois potes qui se sont lancés dans un défi impossible et qui, au final, ont réussi à réaliser le plus beau projet de leur vie avec à la clef, une victoire d’étape sur la Whitbread. »
  • La Solitaire, une école à la française : « Magnifique rétrospective des 50 premières années de la Solitaire. Cette course représente tellement de choses pour moi ! Elle m’a fait rêver, j’ai réussi à y participer et finalement à la gagner. J’adore l’atmosphère qu’elle dégage, le niveau d’implication des coureurs et les amitiés que nous avons nouées grâce à elle. C’est une grande famille. »
  • No Room for error : « J’ai eu la chance d’embarquer Quentin Delapierre sur mon Figaro en 2015 pour un Tour de Bretagne. Il était tout jeune, tout fougueux et déjà très doué. J’ai adoré naviguer à ses côtés et je suis admiratif de son parcours, c’est un grand professionnel ! Ce reportage résume bien l’intensité et l’adrénaline de ces courses de folie. C’est génial ! »
  • La grande famille du Globe : « Un reportage hyper complet sur le Vendée Globe 2020, celui que j’ai le plus suivi. Je me prépare maintenant pour la prochaine édition avec le Team Paprec Arkéa. On voit bien la dureté des éléments dans le grand sud et la dimension mentale de cet événement hors norme. L’analyse des faits par les anciens coureurs permet de mieux comprendre ce que vivent les marins. »

Il n'y a aucun contenu pour les filtres sélectionnés.